Cenpa, la tradition du papier depuis plus de 120 ans

Notre papéterie est située en Alsace, à Schweighouse-sur-Moder. On y fabrique du papier depuis 1893. Nous sommes fiers de notre tradition et de notre savoir-faire que nous continuons à développer.

Les débuts

Le nom Cenpa renvoie à une longue tradition de fabrication de papier à Schweighouse. Tout a commencé par la construction d'une teinturerie en 1793, une date qui marque le début de l’industrialisation de l'Alsace. Puis c'est en 1893 que l'usine fut convertie en une papéterie, la «Unterelsässiche  Papierfabrik » qui offrait alors du travail à de nombreuses familles, des logements et des loisirs, soutenant la création d'un jardin public ou la formation d'un orchestre par exemple. A cette époque, 4 machines à papiers tournaient dans l'usine, et la pâte à papier était produite au sein de l’entreprise.

L'entre deux guerres

Après la Première Guerre mondiale, l'usine a été vendue à la Banque Stählin de Strasbourg et rebaptisée «Papeteries du Bas-Rhin». En 1929, suite à la fusion avec deux autres papéteries, le groupe Cenpa ("CENtrale des usines à PApier") fut créé. Une cinquième machine à papier, la plus avancée d'Europe à l'époque, fut installée sur le site de Schweighouse. Le groupe Cenpa a compté jusqu'à neuf sites en France, et à Schweighouse seule, 800 personnes étaient employées à la papéterie.

La Seconde Guerre mondiale a également marquée l'histoire de l'entreprise, marquant une pause dans son activité. Sous les mains allemandes après l'annexion de l'Alsace, la papéterie fut rebaptisée en 1940 «moulin à papier Schweighausen AG" et a été utilisée pour les besoins de l'armée allemande. Abritant des troupes allemandes dans les derniers mois de la guerre, l'usine fut presque entièrement détruite par les bombardements alliés.

Au sein de grands groupes

Après sa reconstruction, la papéterie de Schweighouse fusionna en 1960 avec le groupe La Rochette, devenant "Rochette Cenpa", puis en 1976 "Rochette Alsace". Le groupe employait alors environ 260 personnes à l'usine. En 1998, suite à l’acquisition des activités de Rochette Alsace par le groupe américain Sonoco, la papéterie de Schweighouse fut rebaptisée «Sonoco Paper France» et dès lors, le site alsacien a produit de grandes quantités de carton pour tubes et mandrins à destination des autres usines du groupe Sonoco.

Depuis 2016, une papéterie non-integrée et indépendante

En mai 2016 la papéterie prit son indépendance, grâce à l'acquisition de Sonoco Paper France par le groupe allemand Mutares. En raison de l'histoire du site et de la forte identité régionale, les employés de l'usine ont décidé de reprendre le nom de Cenpa pour souligner la relation entre les origines de l'usine et aujourd'hui, valorisant ainsi la tradition du papier et les racines alsaciennes de la papeterie.